Vincent van Gogh était un de ces génies pour qui le talent n’était pas au berceau.

Au contraire, c’est une longue période de recherche et d’essai qui a forcé l’homme adulte à continuer à chercher de nouvelles façons de s’exprimer.

 

Il s’inscrit à l’âge de 32 ans à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers. Mais ce sont probablement les pièces chauffées et les modèles libres plutôt que le désir d’apprendre qui l’ont poussé à faire ce pas. Là aussi, il restait l’étranger qui ne se soumettait à aucune méthode et continuait à chercher sa propre voie.

C’est également à Anvers qu’il reçut une lettre de son frère lui faisant part du nouveau style coloré des impressionnistes français.

 

Van Gogh a brisé ses tentes et s’est rendu à Paris. Inspiré par les peintures de la nouvelle école, il a immédiatement commencé à peindre dans ce style et a créé une série d’autoportraits, auxquels appartenait également l' »autoportrait avec chapeau de feutre gris ».

Ici, il se présente comme un Parisien vêtu à la mode, encore loin de la folie de ses derniers jours, et l’interprète avec des coups de pinceaux saisissants et des couleurs fortes.