Le cappuccino n’est pas, comme beaucoup le croient, une invention des Italiens, mais vient d’Autriche.

Le “Kapuziner”, spécialité viennoise des cafés, est un moka mélangé à quelques gouttes de crème fouettée, donnant à la boisson une couleur qui rappelle le brun clair des moines capucins.

 

Pendant la Première Guerre mondiale, de nombreux soldats autrichiens étaient stationnés en Italie. Là aussi, ils ne voulaient pas se passer de leurs spécialités habituelles et c’est surtout le café viennois qu’ils désiraient.

Les Italiens ont donc rapidement appris à apprécier cette boisson et ont utilisé le mot cappuccino, qui vient du mot italien “capuccio” (capuchon).

 

Lorsque les premières machines à espresso à pression de vapeur sont apparues, les propriétaires de cafés pleins de ressources ont finalement développé l’idée d’une variante Kapuziner moins opulente, le cappuccino classique au lait mousseux.

 

Aujourd’hui, le cappuccino se boit généralement à l’italienne avec de la mousse de lait. La variante d’Allemagne avec un bouchon de crème fouettée au lieu du lait mousseux est connue en Autriche sous le nom de “Franziskaner” et en Italie sous le nom de “Cappuccino con panna”.