Honoré Gabriel Victor de Riqueti, marquis de Mirabeau, fut l’une des figures les plus éblouissantes de l’histoire de France, riche en personnalités excentriques.

 

Il est devenu célèbre pour sa position exposée pendant le chaos de la Révolution française. Mais même avant cela, il a mené une vie riche en événements, qui comprenait une peine de prison ainsi qu’une condamnation à mort pour adultère et des années d’exil en Suisse et en Angleterre.

Au début de la révolution, il revient à Paris et en devient l’orateur le plus éloquent, président du Club Jacobin et enfin président de l’Assemblée nationale.

 

Mais il n’était rien de moins qu’un révolutionnaire convaincu, car pendant tout ce temps, il a mené des négociations secrètes avec la cour royale, considérant un dirigeant constitutionnel comme le seul garant d’un système politique stable.

Sa mort subite a donné lieu à des rumeurs d’empoisonnement, même aujourd’hui, bien qu’il n’y ait aucune preuve à l’appui.

 

Il est entré dans l’histoire avec sa réponse au maître de cérémonie de Louis XVI, qui voulait dissoudre la réunion des domaines nationaux : “Oui, nous avons entendu l’ordre du roi. Oui, monsieur, nous l’avons entendu. Mais qu’est-ce qui vous justifie de nous donner des ordres ici ? Nous sommes les représentants de la nation. La nation donne des ordres et n’en reçoit aucun. Et pour que je m’explique très clairement à eux, dites à votre roi que nous ne quitterons pas nos places autrement que par la violence des baïonnettes.”