C’est sans doute le plus petit emblème du monde – la statue de bronze sur le front de mer Langelinie à Copenhague, connue sous le nom de “Lille Havfrue”, c’est-à-dire la “Petite Sirène”, et dont l’origine remonte au conte de Hans Christian Andersen.

Peu après le début du siècle, le compositeur danois Fini Henriques eut l’idée de créer une musique de ballet sur la base du conte et de faire danser le rôle principal par la ballerine Ellen Prince de Plane, alors mondialement connue. Carl Jacobson, propriétaire de la brasserie Carlsberg et l’un des plus grands mécènes artistiques du Danemark, était également présent lors de la première représentation. Il fut tellement enthousiasmé par le ballet qu’il chargea le sculpteur Edvard Eriksen de modeler une petite sirène.

Celui-ci commença immédiatement à travailler sur cette commande, mais il s’en fallut de peu pour que l’artiste et son mécène ne se brouillent. En effet, Jacobson souhaitait un personnage avec une queue de poisson, tandis qu’Eriksen insistait sur le fait qu’il voulait montrer la sirène après sa transformation en être humain et qu’il avait donc donné des jambes au personnage. Ils se sont finalement mis d’accord pour donner à la Petite Sirène des jambes, mais des petites nageoires à la place des pieds. Les deux parties furent ainsi satisfaites et la statue put être achevée.

Le 23 août 1913, une copie de la statue de 175 kg fut finalement installée à son emplacement actuel. L’original est cependant conservé par les descendants d’Eriksen dans un lieu inconnu et n’est pas accessible au public.